Article

Filières de palettes : des réponses apportées au secteur grâce au partage d’expérience

© l’Atelier de Tertre

Lancé en septembre 2020, le programme Build Circular.Brussels compte à ce jour 620 entreprises engagées et 125 d’entre elles ont déjà suivi des accompagnements personnalisés sur chantier ou en entreprise.

Grâce aux expériences de terrain remontées lors de ces rencontres, notre équipe a pu compiler des difficultés partagées par nos entrepreneurs et qui expliquent des pratiques dont le coût environnemental pose question : accumulation de palettes en bois ; démontage d’ascenseurs jetés à la déchetterie… 

D’ordre principalement financière et logistique, ces contraintes entravent donc la mise en œuvre de pratiques circulaires. Ainsi, pour lever ces freins et proposer des solutions aux entreprises, l’équipe Build Circular.Brussels remonte ces observations aux partenaires du projet ainsi qu’à Bruxelles Environnement.

C’est ainsi que la CCBC s’est lancée en janvier 2022 dans le développement de filières de valorisation de matériaux : réemploi et / ou recyclage. En identifiant les flux de déchets occasionnés par les chantiers, l’objectif est de mettre en évidence des ressources pour lesquelles aucune opportunité de revalorisation n’est encore proposée sur le territoire bruxellois. Il s’agit ensuite de réfléchir à la concrétisation de solutions grâce à la création de partenariats publics-privés.

Une solution circulaire pour l’évacuation de vos palettes en bois

Un problème fréquemment souligné par les entrepreneurs concerne l’évacuation des palettes en bois. Pour y répondre, une filière de réemploi vient de voir le jour grâce à une collaboration entre l’opérateur logistique multimodal Shipit et l’entreprise de travail adapté : les Ateliers de Tertre.

Comment ça marche ? 

Toutes palettes confondues peuvent désormais être déposées chez Shipit situé le long du canal. L’opérateur se charge de les centraliser dans ses dépôts avant de les envoyer aux Ateliers de Tertre qui leur donnera une seconde vie. Les entrepreneurs perçoivent une rémunération au prorata du lot déposé chez Shipit et en fonction du type de palettes : euro, non-euro, en bon état ou non. Le montant perçu varie entre 1€ et 6€ la palette.

Les entrepreneurs reçoivent donc une rémunération grâce à un document prérempli, lorsque les palettes arrivent aux Ateliers de tertre. La valeur de cette rémunération s’élèvera au prorata d’un camion complet et à hauteur du nombre de palettes déposées.

Des difficultés à faire remonter ?

Vous êtes entrepreneur et souhaitez nous faire part de difficultés logistiques qui vous posent question ? Contactez Marion – info@buildcircular.brussels

Concrètement :

Vous avez des palettes en bois et ne savez pas quoi en faire ? Pensez circulaire !

  • Contactez bru@shipit.be. Un formulaire vous sera envoyé pour déclarer le lot que vous souhaitez venir déposer.
  • Déposez- les chez Shipit
    • Adresse : Avenue du Port 67, 1000 Bruxelles
    • Heures d’ouverture : 7h00 – 16h00
    • Contact : William Dockx – 0487 92 96 75
  • Vos palettes seront amenées aux Ateliers de Tertre par camion. Une fois arrivées là-bas, vous percevrez votre rémunération calculée sur base du nombre de palettes déposées (entre 1 et 6€ la palette).